Actualités Mercredi 12 décembre
Au collège Richelieu
la leçon de vie du champion de boxe thaï

Focus Actualité 179

 Wilfried Hoareau est vice champion du monde de boxe thaï amateur. Avec son entraîneur, Franck Mathé, il est venu au collège Richelieu. A deux reprises, les 25 mars et 1er avril, il a rencontré les élèves de 5G et 5H.  

Ce n’est pas une séance de boxe comme les autres. Dans le gymnase du collège Richelieu, celui qui anime l’échauffement n’est pas un prof de sport. C’est Wilfried Hoareau, vice-champion du monde de boxe thaï amateur. « Un géant » de 32 ans. Il mesure 1,87m, pèse 103kg. Face à lui, 24 élèves de 5e. « Il est venu pour parler du respect, expliquent les professeurs principaux, à l’origine du projet. Cette rencontre était aussi l’occasion d’écrire un article de journal et de travailler le français. » Coups de poings et coups de pieds, sur les tapis et par deux, les collégiens enchaînent les mouvements, en toute sécurité. « Les boxeurs de moins de 18 ans n’ont pas le droit de porter les coups. » Ce n’est pas le cas de Wilfried, qui frappe avec force les paos, ces boucliers en mousse, qui protègent les bras de son entraîneur.

Dans la classe, tous l’affirment : « Nous avons vraiment été impressionnés et nous avons appris plein de choses sur ce sport ! » Car Wilfried ne s’est pas contenté d’une démonstration. Une semaine plut tôt, il a passé deux heures dans la classe à nous raconter son parcours, son quotidien, ses passions. Il a ouvert son album photos, apporté ses coupes et ses médailles. A Venansault, Wilfried a découvert la boxe tardivement, à 21 ans. « Ma mère trouvait que c’était trop violent, confie le champion. Moi, ça m’a permis de prendre confiance en moi. »La boxe lui apporte des titres, des médailles. Elle lui ouvre aussi des horizons, le transportant au bout du monde. La médaille d’argent décrochée à Bangkok est aussi le fruit de beaucoup de travail, de sacrifices. Wilfried consacre, chaque jour, près de 2 heures à la boxe. En plus de son travail de mécanicien dans une entreprise de machinisme agricole. A Richelieu, les élèves ont adoré ces deux rencontres. Ils n’attendent même qu’une chose : « que Wilfried revienne ». 

Les élèves de 5G et 5H aidé du journaliste M.Boudard



0
bandeau0 bandeau1 bandeau2 bandeau3 bandeau4 bandeau5 bouton_actualites bouton_projet_etablissement bouton_enseignements bouton_pastorale bouton_espace_echange bouton_vie_au_college bouton_espace_parents bouton_infos_pratiques bouton_bienvenue_au_college bouton_historique bouton_equipe_pedagogique bouton_faq bouton_contact bouton_renseignements bouton_